« Pas de solution dans le marché »

Face aux catastrophes radicales qui nous menacent, il n’y a pas de solution à attendre du marché. D’où la nécessité de recouvrir deux aspects du communisme. Premièrement, la bataille principale, aujourd’hui, est celle des communs, de ce qui doit être partagé. Deuxièmement, ni le marché ni l’État n’offrent d’issue.

– Slavoj Žižek
(Source)

Publicités

3 Réponses to “« Pas de solution dans le marché »”

  1. Ce penseur ne sait pas ce qu’est un marché. J’accepterais qu’il dise un el truc en remplaçant « marché » par « capitalisme ».

  2. Le marché sous sa forme actuelle n’est pas une option, parce qu’il s’impose à l’ensemble de la population qui est dans l’obligation de se soumetre à ses impératifs. Il y avait peut-être un marché (ou devrait-on dire des marchés?) avant la naissance du capitalisme, mais ce qu’il est devenu aujourd’hui est irréconciliable avec l’anarchie ou l’autogestion (emploie les termes que tu veux) et je doute qu’on puisse revenir au(x) marché(s) d’antant, pas que je pense que ce serait une bonne idée de toute façon. Je ne vois pas pourquoi tu tiens à maintenir cette institution qui n’a rien à envier à l’État.

    Je savais que c’est ta position, mais je ne la comprends toujours pas et je ne vois pas en quoi elle se tient, dans l’optique d’éléminer toute forme d’opression sociale, politique,économique, etc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :