Le prochain fer de lance de la FECQ

Vous connaissez sans doute la Fédération étudiante collégiale du Québec, en belle rivalité inutile avec l’ASSÉ ? Aujourd’hui, cette fédération s’est promise de défendre les intérêts des jeunes étudiant-e-s (!) sur la question de l’alcool au volant pour les moins de 21 ans. Elle menace de contester – chose que le gouvernement Charest se câlisse – si une loi de tolérance zéro contre les jeunes est adoptée à l’automne au Québec.

Je me demande comment va-t-elle contester.

En tout cas, ça c’est un esti de beau fer de lance ! Un vrai sujet de contestation ! Pour les frais afférents et les droits de scolarité… oui, oui, on l’sait. On s’en câlisse, ça peut attendre. Mais l’alcool au volant pour les moins de 21 ans ? Pas question de tolérance zéro pour les jeunes ! Non à la discrimination sur l’alcool au volant ! Libérons la Jeunesse du Joug Charestiste !

S’il faut combattre cet automne, on va le faire ! Étudiant-e-s en colère !

C’est tellement burlesque…

5 Réponses to “Le prochain fer de lance de la FECQ”

  1. Alex Goyer Says:

    Ok une seule chose… CE N’EST PAS UNE CAMPAGNE ANNUELLE !!! La FECQ va avoir une campagne sur la hausse des frais mais elle est capable de faire autre chose en même temps!!!

    • Monsieur Goyer, ça ne fait pas partie de votre mandat de contester un tel truc!

      Vous êtes là pour défendre les intérêts des étudiants, pas pour défendre le droit de prendre une brosse

      Contestez les augmentations des frais, protestez contre les attaques multiples contre les prêts et bourses, faites pression pour que les politiques de financement des étudiants gradués soient respectées et que les groupes de recherche et les corporations ne détournent plus l’argent destiné aux étudiants (bon, j’admets que ça s’adresse plus aux asso universitaires, mais quand même), exigez qu’on crisse deWors à coup de pied dans le tchul les crisses de recruteurs militaires…ou même proposez l’auto-gestion des universités en dehors du joug de l’État capitaliste, MAIS BORDEL TROUVEZ-VOUS DES CAUSES VRAIMENT SÉRIEUSES plutôt que défendre le droit à la brosse, crisse!

  2. D’abord, je suis contre cette discrimination âgiste qu’est la tolérance zéro. Si on applique la tolérance zéro, aussi bien que ça soit pour tout le monde, tant qu’à y être, même s’il n’y aucun fondement!

    Par contre, je suis entièrement d’accord avec ce billet. Encore une fois, les associations étudiantes agissent en idiot. C’est sûr, ils sont surtout là pour du zzzzoooozzzzzziaaaaaaal!

    C’est des choses comme ça qui font en sorte que les associations étudiantes sont insignifiantes…et collatéralement que je ne me suis jamais impliqué dans cette merde!

  3. « Vous êtes là pour défendre les intérêts des étudiants, pas pour défendre le droit de prendre une brosse »

    Mais on en revient au billet précédent de ce blogue. C’est bien de se battre pour nos « droits », mais sa en reste des combats qui ne vont pas suffisamment loin. Les élèves, en bonnes ou mauvaises conditions scolaires, se ramasse quand même en marchandise pour capitaliste, ou encore « petit bourgois ».

    il serait bien de diriger toute les lutte vers des luttes d’émancipations du joug capitaliste complètement, et la on est d’accord, pour moi aussi, l’alcool au volant cher les jeunes ne sembles pas mener vers cette position.

  4. En fait, je suis contre l’école obligatoire et étatique. L’abolition de ce type d’école (je n’ai aucun problème avec des établissements volontaires non-étatiques) serait un progrès dans la lutte anti-capitaliste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :