Archive for the Citation Category

Citation du moment

Posted in Citation on 12 décembre 2010 by L'Agitateur

I’ve been helping five AWOL soldiers of United-States, and no one help me help ’em. No anti-war organiaation, no, no one is helping me helping these people. I’m digging money out of my broke pockets to help these people get off the street. And now that’s why I’m here today ’cause… you know, if you believe the 9/11 is a lie like I do, and all these soldiers are going in AWOL, you gotta help the jihad resistance. ‘Cause we’re gonna stop the war, no one else is gonna stop. You can have a million protests, talk to a million politicians, expose 9/11 – which you gotta keep doin’, you gotta keep expose 9/11 – but that’s not gonna stop the war. ‘Cause everybody in America pretty much knows it, every anti-war movement knows it. […] 9/11 was a lie, I know it. We’re soldiers, we know it. So now, I’m helping jihad resistance. That’s what you gotta do. You gotta focus on 9/11 but like Daniel said : you gotta hurt ’em, push ’em stuff.

– Anderson Darrell, ex-vétéran de l’armée américaine

Citation du mois

Posted in Citation on 3 septembre 2010 by L'Agitateur

Les opprimés n’ont rien, ils n’ont pas d’argent, ils n’ont pas d’armes, ils n’ont pas de pouvoir. La seule force qu’ils puissent avoir c’est celle de leur organisation et de leur discipline. Ce n’est donc pas tant à la violence que j’appelle qu’à l’organisation, à la cohésion et à l’unité.

– Alain Badiou

Citation du mois

Posted in Citation on 2 août 2010 by L'Agitateur

Mais je connais, car je les vois et je les vis, quelques-unes des caractéristiques de ce nouveau pouvoir qui n’a pas encore de visage, par exemple (…) sa décision de transformer paysans et sous-prolétaires en petits bourgeois, et surtout son ardeur pour ainsi dire cosmique à aller jusqu’au bout du « Développement » : produire et consommer. Le portrait robot de ce visage encore vide du nouveau Pouvoir lui attribue des traits « modernes » dus à une tolérance et à une idéologie hédoniste qui se suffit pleinement à elle-même, mais également des traits féroces et essentiellement répressifs : car sa tolérance est fausse et, en réalité, jamais aucun homme n’a du être aussi normal et conformiste que le consommateur ; quant à l’hédonisme, il cache évidemment une décision de tout préordonner avec une cruauté que l’histoire n’a jamais connue. Ce nouveau Pouvoir, que personne ne représente encore et qui est le résultat d’une « mutation » de la classe dominante est donc en réalité – si nous voulons conserver la vieille terminologie – une forme totale de fascisme.

– Pier Paolo Pasolini

Réflexion du mois

Posted in Citation on 1 juillet 2010 by L'Agitateur

Ce ne sont pas les médias qui font l’histoire sociale des êtres humains, ils n’en sont qu’un constituant temporel.

– Patrick Mignard

G20 : La « gauche » au service de la bourgeoisie

Posted in Citation on 27 juin 2010 by L'Agitateur

Ces gens qui commettent des actes violents sont des criminels. Ce que l’on voit est honteux et nous condamnons cette violence.

– Le chef du NPD Jack Layton, sur les ondes de CBC
(Source)

Qu’est-ce que la démocratie ?

Posted in Citation on 8 juin 2010 by L'Agitateur

La démocratie, à un moment donné, surtout quand il s’agit d’un budget et de sa mise en oeuvre, c’est d’exprimer son opposition et de laisser les finances de l’État se faire comme le gouvernement le décide.

– Raymond Bachand, ministre des Finances du Québec
(Source)

La démocrassie, c’est de parler, encore parler et toujours parler alors qu’au final, on fait rien et c’est l’adversaire, le dominant qui décide de tout, qui exerce le pouvoir. Voilà qui est vrai, monsieur Bachand ! Au fait, j’espère que vous avez apprécié votre film au cinéma dimanche dernier.

Citation du mois

Posted in Citation on 3 juin 2010 by L'Agitateur

La grande complexité du marxisme peut se résumer en une phrase: « on a raison de se révolter ». Pendant des siècles on a dit: il est juste d’opprimer et d’exploiter le peuple, il est erroné de se rebeller. Le marxisme renverse la thèse.

– Mao Tsé-Toung, 1937

Pensée du mois de mai

Posted in Citation on 3 mai 2010 by L'Agitateur

Le caractère marchand de la marchandise, la forme quantitative abstraite de la possibilité de calculer apparaissent ici sous leur forme la plus pure; cette forme devient donc nécessairement pour la conscience réifiée la forme d’apparition de sa propre immédiateté, qu’elle n’essaie pas – en tant que conscience réifiée – de dépasser, qu’elle s’efforce au contraire, par un « approfondissement scientifique » des systèmes de lois saisissables, de fixer et de rendre éternelle. De même que le système capitaliste se produit et se reproduit sans cesse économiquement à un niveau plus élevé, de même, au cours de l’évolution du capitalisme, la structure de réification s’enfonce de plus en plus profondément, fatalement, constitutivement, dans la conscience des hommes [et des femmes].

– György Lukács, Histoire et conscience de classe (1923)

Comment lutter contre le budget, selon un libéral

Posted in Citation on 7 avril 2010 by L'Agitateur

Le népotisme, la corruption et une désolidarisation de masse nous a entraîné jusqu’ici.

Pour renverser la tendance, il est urgent et nécessaire qu’il y ait une prise en charge de la part des citoyens menant à plus d’engagement et à une réelle mobilisation – manifestations pacifiques, lettres et pétitions aux élus ainsi qu’aux institutions, lettres par lesquelles les citoyens expriment leur colère et leur indignation à l’égard d’élus qui démolissent leurs acquis…-; Peut-être même devrons-nous songer à poser des gestes de désobéissance civile?

Si tant est que les élus ont oublié qu’ils sont au service du peuple; le peuple se doit de le leur rappeler.

Un mandat électoral n’est pas un chèque en blanc; quoi qu’en pense un premier ministre.

La refonte de la fiscalité est impérative et urgente si l’on souhaite vraiment voir s’améliorer l’état de nos finances publiques… Persister à ignorer cet état de fait illustre le manque de courage du gouvernement et démontre qu’il n’a que faire de la justice sociale.

(Source – premier commentaire)

Au fond, lutter c’est agir sans rapport de force et le pouvoir se résume aux élections. J’avoue que c’est ce qu’on aurait dû faire depuis longtemps, bon sang ! C’était si simple, si accessible. Alors, vite camarades ! Écrivons près de trois millions de lettres à Jean Charest avec pleins de pétitions signées et nous réussirons !

Câlisse de déconnecté.

Citation du mois

Posted in Citation on 1 avril 2010 by nsrgnt

Grandizo Munis

Quant aux concessions possibles de la part du capitalisme, il suffit d’avoir vu, ou de connaître en détail un processus révolutionnaire, pour savoir qu’elles peuvent aller toujours très loin. A l’avenir, profitant de son expérience et des « visages humains » de tant de pseudo-communistes et pseudo-socialistes, il se trouvera dans des conditions de céder encore plus de terrain le cas échéant, en vue de les récupérer ensuite au double. Rien de plus élémentaire dans la lutte de classes.

– Grandizo Munis, Brouillon théorique et clarté révolutionnaire (1973)