Pauvre, pauvre Claude Béchard

Grand Politicien de Tout Temps, Puissant Adversaire et Glorieux Rhétoricien, le pauvre jeune homme Claude Béchard laisse dans le deuil tant de personnes si tristes de son décès…

Non mais on s’en câlisse-tu ? Un bourgeois de moins, c’est un bourgeois de moins : « bon débarras ! » comme disait Falardeau. Nous n’avons pas à pleurer pour un bourgeois comme Béchard – qui n’a jamais été au service du prolétariat, bien au contraire ! –, mais nous devons plutôt s’organiser avec les milliards de prolétaires à travers la planète qui risquent chaque jour et nuit leur vie dans des conditions de travail aliénantes et macabres. Le bourgeois ne salira jamais ses mains pour faire la besogne du prolétaire, et on ose pleurer pour lui lorsqu’il crève [enfin] ?

Claude Béchard, mange un esti de char dans ta tombe.

Publicités

2 Réponses to “Pauvre, pauvre Claude Béchard”

  1. J’ai lu dans tes pensées…

  2. y’é en train d’Avoir sa messe l’autre bord de la rue! c’é plein de monde et de poulet. le monde est p’tit!

    s’est a coté du cégep de la pocatiere si yen a des interessé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :