Hausse des tarifs : 11(+1) choix

Le Québec est dans le rouge : ça va mal. Les trésors sont à sec, il faut hausser les tarifs et vite. Comment ? Les lucides sont là pour nous le dire, peuple imbécile que nous sommes ! Voici une simple petite liste :

  • TVQ : Hausse additionnelle de 1 point de la taxe de vente du Québec.
    • Récolte : 1600 millions$
  • Taxe : Hausse de 10 cents le litre de la taxe sur les carburants.
    • Récolte : 1250 millions $
  • Électricité : Hausse graduelle de l’électricité patrimoniale (1,5 cents/kWh) pour atteindre 75% du tarif résidentiel moyen ailleurs au Canada.
    • Récolte : 2200 millions$
  • Éducation : Hausse des frais de scolarité universitaire à la moyenne canadienne, excluant le Québec – de 1968$ à 5350$ par année.
    • Récolte : 650 millions$
  • Garderies : Hausse des frais de garde de 7$ à 10$ établissant la part du coût moyen journalier en garderie (assumé par les utilisateurs à 20%).
    • Récolte : 200 millions$
  • Agriculture : Hausse de la participation des agriculteurs au financement du régime d’assurance stabilisation des revenus agricoles à 50%.
    • Récolte : 130 millions$
  • Santé :
    • Mise en place de la franchise santé (25 $ par visite médicale limitée à 1 % du revenu).
      • Récolte : 670 millions$
    • Autofinancement de la participation des adhérents au régime public d’assurance médicaments.
      • Récolte : 200 millions$
    • Hausse du tarif pour les services ambulanciers (de 15 M $ à 100 M $).
      • Récolte : 100 millions$
    • Contribution ajustée au revenu pour les services de maintien à domicile (de 25 M $ à 75 M $).
      • Récolte : 75 millions$
    • Application du régime public d’assurance médicaments pour les médicaments administrés dans les établissements de santé.
      • Récolte : 275 millions$
  • Autres mesures : Augmentation de la part des services publics financée par les utilisateurs.
    • Récolte : toujours plus de capitalisme et d’engraissement de la bourgeoisie qui s’assoit sur la production prolétaire.

Mais il y un autre choix non-dit par les lucides parce que cela jouerait contre leurs intérêts. La voici.

  • Social : Organisation des prolétaires à l’autofinancement et la planification d’une praxis révolutionnaire soutenue par une théorie révolutionnaire dans le but d’allumer la haine populaire et de déclencher l’insurrection qui permettra l’ascension à la révolution afin de renverser les rapports sociaux de propriétés, c’est-à-dire le capitalisme.
    • Récolte : communisme (ultimement la même chose que l’anarchisme).

Alors, vous avez choisi ?

9 Réponses to “Hausse des tarifs : 11(+1) choix”

  1. ARGH!

    j ai mal au coeur pi j ai envie de crier…

    M excuse c est pas constructif pour 2 cents ce que j ecris la mais je me sens tellement loin pis tellement en tabarnak…

    On se fait tout le temps rentrer dedant par des esti de gros buldozers pi oui on se remet debout et oui on lutte tout le monde selon ce qu il peut… mais sacrament des fois j ai juste envie d aller sur une ile deserte de rester la et de pu rien savoir de rien… Laisser l esti de pensée dominante dominer, laisser « le vrai monde » se fermer les yeux et s abrutir… Juste baisser les bras et m en contre crisser…

    J ai la haine

  2. Naturellement, il n’est aucunement question d’augmenter la taxe sur le capital (depuis 2003, c’est au moins 3,8 G$ de moins dans les coffres de l’État). Avant de faire comme disent les médias et d’écouter ce que dit M. Bouchard, il faudrait que la majorité québécoise s’interroge sur le milieu d’où vient un tel discours : d’une minorité de pleins aux as. Je suis d’accord avec Pwel, il ne reste plus qu’à disparaître d’ici

    • Vous déserteriez la lutte des classes !?!?

      Vous devriez au contraire partiellement vous réjouir que le conflit de classes s’accentue ! Pour moi, c’est conneries sont douces-amères. Les capitalistes font tout pour accroître les antagonismes, ce qui crée des expériences collectives par lesquels peut se former la lutte des classes consciente. Vous connaissez le slogan: plus qu’ils coupent, plus qu’ils mettent de flics. Et bien, plus qu’ils coupent et plus qu’ils mettent de flics, plus qu’il y a, comme l’autre camarade dit, de pô contents.

      Mautadine, ne baissez pas les bras avant même qu’il se passe quelque chose de concret ! Comme des camarades français(es) disaient, nous sommes dans une guerre civile, l’insurrection va venir !

      Pwel, étant en Allemagne, tu devrais savoir à quel point sa brasse plus en UE ! Le spectre du communisme n’a pas disparu ! Ce n’est pas la fin de l’Histoire !

  3. Tout ne fait que (re)commencer ce qui aurait dû être fait tout juste après la Seconde Guerre mondiale.

    Patience …

  4. Episteme Says:

    En fait, dans votre récolte vous devez prendre en compte une probabilité(éventuellement nulle) que votre révolution nous mène au communisme, avec la probabilité des résultats alternatifs suivants: réaction sanguinaire, une république populaire, un chaos social insurmontable, etc.

    • La crainte n’existe pas chez les révolutionnaires matérialistes. Nous ne spéculons pas : nous analysons les situations concrètes et cristallisons ce qui doit être cristallisé. Le « danger » dont vous parlez, elle n’effraie que les classe dominantes et dirigeantes. Elles ont quelque chose à perdre, et non les classes dominées et dirigées.

      Après tout, la révolution n’est pas un diner de gala : c’est une déchirure complète où il y a renversement d’une classe par une autre et l’imposition d’une dictature de celle-ci dans le but de créer des conditions matérielles impossibles à la classe renversée de renaître. Et tout cela est réjouissant.

      • Episteme Says:

        Tout le monde a quelque chose à perdre dans un contexte de violence, d’instabilité et de profond bouleversement social. Si ce n’est pas vrai nécessairement ce l’est du moins historiquement.

  5. Je baisserais jamais les bras, je saurai juste pas comment faire pour juste checker la tivi et m époumonner a cause des môdit-immigrants-et-bs-qui-parasitent-le-bon-peuple. Chu juste écoeurée. La révolte peut vomir aussi, mais ne peut pas s arrêter.

    Même si j’essaye vraiment fort… et croyez moi je l’ai fait dans le passé… je peux juste pas ne pas me révolter.

    Pis ça brasse plus en europe oui et non… C est hallucinant a quel point ils glissent vers le capitalisme en se flattant la bedaine avec leurs acquis sociaux qu’ils sont en train de déchirer… Pas a grand coup de buldozer comme nous mais un tite affaire par ci une tite affaire par là… Ca sent le glissement terrain lent…

    Juste en allemagne ils se trouvent tellement bon avec leur systeme de santé gratuit et universel (me suis fait regarder croche « quoi les lunettes et les dents c est pas inclus dans votre assurance maladie? ») mais ils ne se rendent pas compte qu il est deja a 2 vitesses leur systeme! Sti quand t as une assurance privée tu passe plus vite a l hopital et plus ton assurance est bonne plus tu peux voir un meilleur medecin… t es mieu d avoir une esti d assurance si tu veux voir le medecin chef!

    On a l impression que ca brasse plus parce que c est plus violent quand ca pete mais c est premierement parce qu ils sont plus sur un plus petit territoire… donc statistiquement quand ca pete y a plus d elements violents qui se croisent et qui sont prets a user de violence. Mais l inverse est aussi vrai… il y a plus de million de monde qui s en crissent et qui disent « que c est dont pas fin d attaquer la bonne police et l etat »

    Aussi, la lutte contre le capitalisme (ou n importe quoi qui etait considéré comme de l opprssion) sur ce territoire a plus souvent été portée a la violence, tandis que sur notre territoire et avec nos organisation etatiques modernes la violence, ben ca pogne pas.

    Pis pour moi le communisme n est pas la panacee, je veux pas remplacer une elite et un etat par un autre…je vois pas le point.

    Et je suis en désaccord avec le fait que ca enfle les inégalité… les inégalité peuvent devenir insupportables… l important c est de les rendre supportables… Et c est ca qu ils font! Oui on s en va vers une zone de craquement mais tant que ceux qui sont directement concernés ne seront pas revoltés aussi on ne peut s attendre a rien…

    Bon… en attendant il reste l education (pas comme ecole mais comme partager et ouvrir les yeux)… comme une goutte d eau dans l ocean mais une goutte d eau durable qui peu faire d autres gouttes d eau…

    Mais ca m empeche pas d etre pour la rebellion active

    D ailleurs ca me fait penser a un truc que ca fait un bout que je veux ecrire… mais la je m egare…

    • Je dirais comme Slavoj Zizek.

      Nous sommes dans la période de décision où notre praxis actuelle, bien que putainement absente au Québec, devra soit éclore vers le socialisme, soit se soumettre au fascisme grandissant. Les mesures deviendront de plus en plus sévères et enlignées vers le fascisme (plus nous résisterons, plus elles seront violentes et le pacifisme ne pourra en aucun cas les empêcher de grossir).

      Tout fascisme n’est pas comme celui du nazisme hitlérien ou du fascisme japonais. Le pouvoir aux corporations est un élément très propre au fascisme, et ce qui est en train de se faire mondialement.

      « Fascism or socialism » comme nous dit notre bon ami freudo-marxiste Zizek.

      Si tu trouve que le communisme, qui est nommé aussi « société sans classes » et « socialisme scientifique », n’est pas le remède à BIEN BIEN BIEN des problèmes causés par l’ARGENT et les RAPPORTS SOCIAUX DE PROPRIÉTÉS CAPITALISTES, alors je t’invite à suivre la voie du fascisme.

      Il faut se rendre à l’évidence : c’est soit le capitalisme, soit le communisme. Il n’y a pas d’entre deux ou autre chose. À moins que tu ai une proposition non-capitaliste et non-réactionnaire (comme le minarchisme, le féodalisme ou le despotisme).

      Aller camarade Pwel, ne perd pas espoir et organise-toi. On a un monde à gagner !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :