L’obsession du viol chez les réactionnaires

L’obsession du viol chez ces réactionnaires libertariens (autant aux États-Unis qu’ici) est normale. Pour ces pourritures, la propriété privée est comme le corps humain. Le fait qu’une autre personne touche et « s’amuse » avec le corps sans l’accord de quiconque, sans la volonté et le désir de la victime, peu importe le degré de gentillesse et d’amour derrière cela – bref, en imposant des contraintes à la personne, c’est un viol. Donc, ces ordures traduisent toute application politique, sociale et économique (acte sexuel) du gouvernement (l’agresseur) imposée sous contrainte (menace et crainte politique, économique) sur le secteur privé, la quelconque propriété privée du Capital (intégrité de l’individu) comme un viol !

Logiquement donc, nous devrions dire que le capitalisme nous viol à chaque jour, et que ces voraces nous violent quotidiennement avec une fascination à nous regarder être violéEs. Fort heureusement, cette obsession n’existe pas chez nous. Peut-être parce que devenir les prédateurs sexuels (capitalistes – bourgeoisES) ne nous intéressent pas du tout, bien au contraire : ce qu’on veut, c’est leur couper les couilles !

Une Réponse to “L’obsession du viol chez les réactionnaires”

  1. TIens, regarde cette video à 2:17 ! http://player.canalplus.fr/#/294050

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :