Les manifestations masquées sont terroristes !

Des manifestantEs, selon la police et la « population ».

Des manifestantEs, selon la police et la « population ».

Insatisfaite et étonnée de voir la vive réaction négative de plusieurs têtes importantes juridiques l’hiver passé au sujet du bannissement du port de masque lors des manifestations à Montréal, la Fraternité des Policiers et Policières de Montréal (FPPM ou Fascistes Pourris et Populistes de Montréal) est venue contre-attaquer. Cette fois-ci, elle fait une approche « scientifique » en démontrant selon un sondage basé sur 600 personnes que 80% des montréalaisES sont en faveur de l’interdiction de tout couvre-chef durant les manifestations. De ce même nombre pathétique de personnes, 70% affirment croire que cela empêcherait toute turbulence dans les manifestations, et 86% des répondantEs croient qu’il est possible de faire valoir ses droits sans se masquer.

Je vous rappel qu’il y a près de 2 millions d’habitantEs à Montréal, et que le stricte minimum nécessaire pour la validité scientifique d’un sondage de haute ampleur requiert 1300 personnes comme échantillon. J’ignore personnellement la précision de leur méthodologie : elle sera disponible à touTEs dès l’automne. Ma critique se limite donc sur leur façon de recueillir les informations de la « population ». Une population de 600 bouffonNEs qui n’ont jamais participé à une manifestation de leur vie et dont leurs pensées se limitent à « 15 mars 2009 : Manifestation Contre la Brutalité Policière » comme représentation… ou la photo ci-haute. Les mauditEs « terrorissss » !

Une manifestation violente (chose inexistante au Québec) peut très facilement et simplement se produire sans couvre-chef. Ce dernier est utilisé par les manifestantEs pour ne pas être fichéE par les caméscopes et appareils photos de la police qui prétend avoir tout le logistique pour arrêter les individus qui, justement, commettent un crime. Il y a une loi du code criminel pour toute personne masquée commettant un acte jugé illégal. Mais ces écerveléEs de Montréal croient véritablement que ne plus se masquer (une minorité de personnes font ça, en passant) va calmer les jeux, comme si les manifestantEs sont des petitEs enfants qui ont besoin de maman pour leur donner l’affection qu’ils et elles ont besoin (et le père, c’est celui qui applique cette loi).

Non seulement ça, mais ces même répondantEs (600 personnes, ne l’oublions pas) croient fermement que l’on peut faire valoir ses droits sans être masquée ! Attendez, je vais le dire aux Mohawks et Six Nations, ainsi que les immigrantEs et les prolétaires renvoyéEs par leur patron qui les ont vu à la télévision lors d’une manifestation filmée par TVA. Toutes ces personnes vont certainement dire : « mais oui, grâce à mon visage découvert, je fais valoir mes droits : je suis réprimé, matraqué, ignoré et étiqueté ! » Réveillez-vous un peu : masqué ou pas, l’individu reste une cible des répressions policières parce que la manifestation est jugée « pathologique » selon l’État et souvent « dangereuse » par la police.

Parfois je me demande si ce n’est pas la population qui est imbécile ou la police elle-même… Avec toute cette manipulation et désinformation mass-médiatique, il y a une sur-représentativité des actes isolés et mineurs comme un bris de vitrine sur toute une activité sociale : la manifestation. C’est toujours cette « isolation de faits » qui manipule les masses ignares de la réalité des rues. Mais je m’en étonne pas : la police elle-même est remplie d’incultes sortant du cégep sans notions et connaissances sociales, historiques et politiques de la réalité humaine contemporaine. C’est facile d’atteindre les écerveléEs, surtout lorsque la dissidence est absente et réprimée.

Certes.

Démagogie, populisme et excessive manipulation publique sont à l’ordre du jour de ce syndicat-fasciste. Ce pourri d’Yves Francoeur a osé dire en bouillonnant au journal Rue Frontenac que « des bandes de marginaux ont réussi à faire vaciller l’hôtel de ville » l’hiver passé. Des bandes de marginaux… hey, ordure ! Non seulement tu utilise le langage barbare de Sarkozy, mais tu pige pas que ta stupide exigence digne d’une dictature est anticonstitutionnelle ? Je sais très bien que ton désir ultra-vif pour l’adopter avant le 15 mars afin d’y faire de grandioses arrestations massives (dont l’ONU s’inquiète sur cet abus) a échoué, et que tu reviens en force « scientifiquement » pour être plus crédible. Ces « bandes de marginaux » sont des étudiantEs, travailleurs-euses, bénévoles, avocatEs, artistes et bien encore. Quel troudkiste…

Il a même le culot de dire ceci :

« On ne peut que regretter que l’administration Tremblay n’ait pas le même courage que Sarkozy. Mais nous comptons bien revenir à la charge », prévient le représentant des policiers.

Il est clairement possible de voir dans quel camp se range Yves Francoeur. C’est un fasciste, cessons de le nier.

Il prend l’exemple sur le récent plan « anti-voyous » adoptée en fin de semaine en France (et ailleurs en Europe), où le contexte sociopolitique est à des millions d’années lumières différente de la notre. Les CRS (Crapuleux Racistes Sanguinaires) sont partout en France, et cette nouvelle loi est une déclaration de guerre contre le prolétariat conscient de sa condition de classe qui lutte pour vaincre désespérément le capitalisme. La bourgeoisie et ses vassaux capitalistes veulent à tout prix limiter les futures insurrections des masses (ou de groupes prolétaires restreints) en attaquant dès l’embryon toute idée d’éclatement, de révolte, de rupture vers une société sans classe, sans État, sans salariat et sans cette autorité fasciste. C’est ça qui motive l’esprit de Francoeur : l’autoritarisme moribond français. Rappelons que la loi a été adoptée suite à la manifestation contre le sommet de l’Otan à Strasbourg.

Ça ne vous dit pas quelque chose ici ? « La manifestation Contre la Brutalité Policière » …..

Les manifestations au Québec sont à peine violentes ! Très peu de personnes y participent depuis l’échec lamentable du pacifisme aux grandes manifestations mondiales de 2003 contre la guerre en Irak. Les manifestantEs fuient à l’arrivée de la police (et disparaissent à l’arrivée de l’anti-émeute) en affirmant ne pas vouloir se battre (chose tout à fait véritable). Ces participantEs se laissent tapper dessus, et ne font rien. Mise à part rouspéter que c’est injuste, rien. Oui, injuste… c’est tout : juste injuste. Mais pour le minable représentant du syndicat-fasciste de Montréal, c’est nécessaire pour la sécurité des citoyenNEs (en fait, 80% de 600 personnes, soit 480 citoyenNEs). Il faut, selon lui, prendre exemple sur Sarkozy où les luttes de classes sont, néanmoins très divisées, plus vives qu’ici.

Soyons clairs : arrêtez d’être timide ! Luttez comme vos ancienNEs l’ont fait pour vos droits ! Prolétaires ! MilitantEs ! Activistes ! Ne voyez-vous donc pas ? La bourgeoisie commence à craindre l’insurrection, la révolte, l’émeute, la révolution ! Elle le voit très bien : la colère gronde, et les cordes entre la paix sociale et la réalité cèdent peu à peu, et de façon toujours plus rapide. Préparez-vous, armez-vous, organisez-vous, planifiez le strict nécessaire : une guerre ouvertement déclarée par la bourgeoisie avance à très grand pas ! N’oublions pas que là où ils voient du terrorisme, nous voyons de l’insurrection et de la résistance ; là où ils voient de l’encadrement social, nous voyons du contrôle social ; là où ils voient de la sécurité, nous voyons du fascisme ; et là où ils voient une lutte de paix, nous voyons une lutte de classes.

Pas de justice, pas de paix : mort aux poulets !
Police de Montréal, milice du Capital !
Qui sème la répression, récolte la brique dans le front !

P.S.: Je t’avertis, Yves Francoeur. Ton pathétique règlement passe, et le visage de touTEs tes agentEs inflitréEs (undercover) vont se retrouver ici et partout sur internet. Si le ou la manifestantE ne peut plus se masquer, alors tes agentEs non plus ! Ça suffit la répression policière via contrôle social, tabarnack !

P.S.2: Je recommande à touTEs de visiter le blogue du collectif Le Gros Bon Sens qui se positionne clairement contre cette débilité d’amendement fasciste demandée par la FPPM.

Publicités

2 Réponses to “Les manifestations masquées sont terroristes !”

  1. pas de masque, sorton le facepaint, les cheveux long couvrant le visage!

  2. sylvainguillemette Says:

    Effectivement, c’est tronqué. Je suis content de voir que beaucoup de gens le dénoncent. Excellente couverture.

    Sylvain Guillemette

    Quand le matérialisme s’en mêle…

    http://quandlematerialismesenmele.wordpress.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :